Recette : Mes cake pops au chocolat


Aujourd’hui, je vous présente une recette que j’ai préparé pour mon cher et tendre pour la Saint-Valentin 💖…des cake pops au chocolat. C’est la 1ère fois que j’en faisais. Je me suis inspirée d’une recette trouvée sur le site 750g. J’avais également préparé de petites charlottes au nutella.

Ingrédients :

  • gâteau type marbré, quatre-quart
  • la moitié d’une tablette de chocolat noir dessert
  • 10 mL de crème liquide
  • 2 c à c de mascarpone
  • 2 c à c de sucre glace
  • décorations au choix (j’ai choisi de petits coeurs en sucre)
  • des cure-dents ou des pics à brochette selon le nombre de cake pops
  • un support pour piquer les cake pops

Recette :

Bien émietter le gâteau, il ne doit pas rester de gros morceaux, vous devez obtenir une grosse poudre.

Mélanger le mascarpone au gâteau émietté pour obtenir une boule de pâte à gâteau compacte.

Former des petites boules d’environ 3 cm de diamètre et réserver au congélateur pour qu’elles durcissent.

Pendant ce temps, faire fondre le chocolat avec un peu de crème liquide au bain marie, il doit être parfaitement liquide. Si votre chocolat redurcit, remettre de la crème liquide. Le mien n’était pas assez liquide lorsque j’ai trempé mes cake pops ce qui ne fait pas un chocolat parfaitement lisse…

Le transférer dans un récipient assez haut afin de pouvoir plonger les boules dedans.

Préparer vos diverses décorations dans de petits récipients pour les avoir à porter de main, car lors du montage, le chocolat durcira très vite et il faudra être rapide !

Lorsque tout est prêt, planter une boule de gâteau sur un pic, et la tremper dans le chocolat fondu.

La retirer immédiatement pour que la boule ne se détache pas du pic.

Laisser prendre quelques secondes et renouveler l’opération si vous souhaitez une couche plus épaisse de chocolat.

Décorer immédiatement après le dernier trempage afin que le chocolat n’ait pas le temps de durcir.

Planter votre cake pop dans votre support et laisser durcir quelques heures au réfrigérateur.

Bonne dégustation ! 🙂

Activité : Peindre avec…une essoreuse à salade !

Aujourd’hui, je vous présente une activité que nous avons faite hier après-midi après la sieste pour le prochain « Poussins, graines d’artistes : peindre avec… « . Nous avons donc peint avec… une essoreuse à salade !

Une activité qui a rencontré un vif succès à la maison !

Matériel :

  • du papier cartonné
  • des ciseaux
  • de la peinture gouache
  • une essoreuse à salade

Réalisation : 

  • Découper des ronds dans votre papier cartonné aux dimensions de votre panier (intérieur) de votre essoreuse à salade
  • Mettre votre rond à l’intérieur de l’essoreuse à salade
  • Mettre de la peinture sur votre papier cartonné
  • Fermer et essorer !

 

Avis : 

Une activité simple, peu coûteuse, qui ne salit pas (sauf votre essoreuse à salade !) avec un super rendu visuel !

Poussin a adoré tourner, tourner, tourner vite vite vite ! Dès qu’il ouvrait, il était ébahi et faisait un grand « whaaaaaaa » !

Cette activité utilise la technique du spin art car on utilise la force centrifuge pour peindre.

Compétences développées : 

Cette activité permet à l’enfant :

  • de comprendre le mélange des couleurs
  • de développer leur motricité fine et leur dextérité
  • d’initier à l’art

 

Poussins, graines d’artistes #7 : un arc en ciel de couleurs

Pour ce septième rendez-vous de « Poussins, graines d’artistes », je vous proposais le thème « Un arc-en-ciel de couleurs » car Poussin s’intéresse beaucoup aux couleurs ! Il commence à les reconnaître.

Le prochain thème #8 qui sera publié le 10 mars est « Peindre avec … » car Poussin n’a plus vraiment envie d’utiliser un pinceau en ce moment… mais pleins d’autres choses alors laissez place à votre imagination 😉

Nos créations avec Poussin 

Avant de commencer nos créations sur le thème de l’arc en ciel, j’ai proposé une activité de tri de couleurs avec des playmaïs à Poussin afin d’avoir une approche ludique et sensorielle des couleurs.

Nous avons réalisé des créations plastiques et culinaires pour ce thème.

  • un arc en ciel pailleté
  • une baguette arc en ciel
  • un gâteau arc en ciel smarties : retrouvez la recette ici

Mon poussin a adoré son gâteau et surtout « les bonbons » comme il dit 🙂

Les créations des participantes (que je remercie chaleureusement 🙂 )

Les créations de Telle mère, tels enfants

Les enfants de Telle mère, tels enfants ont réalisé de superbes créations arc en ciel 🙂

La création de Nounou & Maman Gaga

Chaton E a fait un magnifique nuage arc-en-ciel ! Découvrez comment le faire sur la page facebook de Nounou & Maman Gaga 😉

Recette : Mon gâteau arc en ciel

Aujourd’hui, je vous présente mon gâteau arc en ciel que je viens de préparer pour le goûter de Poussin 🙂

Une base de gâteau au yaourt, une ganache au chocolat, des smarties et le tour est joué (enfin presque ! 😉 ) J’ai trouvé la recette sur le blog 13 recettes chacun.

Ingrédients :

Pour le gâteau:

  • 1 yaourt à la vanille (garder le pot qui sert de mesure)
  • 3 pots de farine
  • 2 pots de sucre
  • 1/2 pot d’huile neutre
  • 3 oeufs
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 sachet de sucre vanillé

Pour coller les 2 gâteaux entre eux : de la pâte à tartiner (vous pouvez choisir de la confiture)

Pour le glaçage et le décor:
  • 200g de chocolat noir
  • 20cl de crème liquide
  • des Smarties

Recette :

Préparation du gâteau : 

  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Préparer votre gâteau au yaourt
  • Verser la préparation dans un moule à manqué (max 22cm de diamètre) beurré et fariné
  • Enfourner 30 minutes
  • Pendant la cuisson du gâteau, trier les smarties par couleur. Courage ! 😉
  • Laisser refroidir le gâteau avant de le démouler, puis le couper en deux
  • Tartiner les deux parties du gâteau avec de la pâte à tartiner ou de la confiture de fraises pour les assembler
  • Vérifier que les 2 moitiés soient bien collés entre elles puis les poser sur la tranche

Préparation du glaçage et du décor : 

Le glaçage :

  • Faire fondre le chocolat et la crème liquide dans une petite casserole sur feu doux. Puis laisser tiédir quelques minutes avant d’en napper le gâteau au yaourt
  • Répartir le glaçage de façon uniforme sur l’ensemble du gâteau. Vous pouvez vous aider d’une spatule

  • Attendre quelques minutes, puis transférer le gâteau vec l’aide des spatules glissées de chaque côté (comme sur la photo) sur le plat de présentation. Essuyer avec un papier absorbant les excès de chocolat sur le plat de présentation

Le décor :

  • Réaliser le décor arc en ciel en posant les smarties sur le chocolat tiédi qui, en refroidissant, les fera bien tenir

  • Conserver votre gâteau au réfrigérateur si vous ne le dégustez pas tout de suite

Bonne dégustation !

 

Activité : Trier les couleurs avec des Playmaïs (inspiration Montessori)

Aujourd’hui, je vous présente une activité que nous avons faite ce matin avec Poussin : trier les couleurs avec des playmaïs.

Vu que Poussin est en train d’apprendre les couleurs (dès qu’il voit un objet, il dit sa couleur !), je lui ai donc naturellement proposé cette activité de type Montessori.

Matériel : 

  • des pots de couleur
  • des playmaïs (ou bâtonnets colorés ou perles colorées etc)

Avis : 

Age de Poussin : 21 mois

Cette activité, peu coûteuse,  est très rapide à préparer et ne nécessite presque pas de matériel, parfait quand on n’a pas beaucoup de temps 😉

Poussin adore manipuler les playmaïs car il apprécie leur texture.

Il a tout de suite compris le but de l’activité soit trier les couleurs en mettant chaque playmaïs dans le pot de couleur correspondant 🙂

On nommait les couleurs en même temps pour bien qu’il assimile le mot à la bonne couleur.

Une activité que je vous recommande vivement pour apprendre les couleurs tout en s’amusant !

Compétences développées : 

Selon Maria Montessori, les enfants ont besoin d’ordre pour leur construction. Classer et trier est une réponse à ce désir d’ordre. Avec cette activité, l’enfant apprend à trier les objets en fonction de leurs couleurs. Une activité qui favorise sa concentration et sa capacité à faire des choix logiques.

Poussins, graines de lecteurs #7 : ma nouvelle maison

Pour ce septième rendez-vous de « Poussins, graines de lecteurs », je vous proposais le thème « une nouvelle maison » car nous avons déménagé ce week-end et je souhaitais préparer Poussin à ce grand changement 📦🏠

Le thème #8 que je vous présenterai le 1er mars est « la pomme », un fruit que Poussin apprécie particulièrement. Peut-être qu’avec cette prochaine sélection de livres, vos poussins auront envie de manger des fruits 🍎🍏

J’attends vos propositions de livres sur ma page facebook ou sur mon mail : contact@mamanpouleetalors.fr 🙂

La sélection de Maman poule et alors

Le livre que Poussin a préféré est Tchoupi déménage. En ce moment, il s’identifie beaucoup à Tchoupi et doudou donc ce livre a été une évidence pour le préparer à ce grand changement qu’est le déménagement. Je vous propose également quelques livres.

Je m’excuse de ne pas avoir eu le temps de faire un article plus détaillé 😕 mais entre le boulot, le déménagement, Poussin… dur dur ce mois-ci. Merci de votre compréhension 😉

 

Astuce de maman : comment gérer le « terrible two » (le « non! »)?

Bras croisés, il tape du pied et crie « nonnnn! », courage le « terrible two » commence !

Aujourd’hui, je vous donne quelques astuces pour gérer cette période du « terrible two », la crise des 2 ans, marquée par l’opposition avec le fameux « non, non, NON ! » 😣

Rien qu’en lisant cette phrase, celles qui connaissent se disent « non pas ça !!! » et celles qui ne sont pas encore passées par là prennent peur ! 😱

Poussin n’a pas attendu ses 2 ans pour nous dire toute la journée « non, non, non ! »… Il a commencé un peu avant 18 mois. C’est vrai qu’on savait que ça allait arriver mais pas si vite… et pour tout vous avouer, on se dit secrètement « peut-être qu’on va y échapper ». Eh ben non justement !

Je suis désolée de vous le dire (sans trop gâcher votre journée encore désolée) mais tous les enfants passent par cette phase d’opposition nécessaire à leur développement.

Qu’est-ce que le « terrible two » ? Pourquoi cette phase d’opposition ?

Vers l’âge de 18 mois – 2ans, l’enfant n’accepte plus qu’on lui impose nos décisions. Il s’oppose aux ordres de ses parents et commence à vouloir décider par lui-même.

En effet, à cet âge-là, l’enfant commence à prendre conscience de son individualité. Il réalise qu’il peut prendre des décisions par lui-même. « C’est une phase dite d’individuation. Jusque-là, il était le prolongement de sa maman et son papa. A 18 mois, il veut décider par lui-même et se sentir exister » (Isabelle Filliozat).

Cette phase aussi dite phase « du non » vient donc de la confrontation entre l’autorité parentale et cette personnalité naissante.

Afin que cette période ne soit pas si “terrible” mais une nouvelle étape dans le développement de votre enfant, voici quelques astuces pour la gérer au mieux.

Mes astuces de maman pour (essayer) de gérer les crises 

Je n’ai pas d’astuces miracles mais en tout cas, celles que je vais vous présenter fonctionnent avec Poussin.

Un enfant de deux ans n’est pas en mesure de saisir le sens d’une négation. Quand vous dites ‘ne jette pas’, l’enfant entendra ‘jette’. Il ne s’agit donc pas d’une confrontation pour énerver ses parents, au contraire : il cherche à satisfaire la consigne qu’il a entendue.

  • Pour éviter la crise : lui laisser le choix

L’enfant a besoin de faire ses propres choix, il ne veut plus qu’on décide à sa place. Vous pouvez alors lui poser des questions et lui donner le choix entre plusieurs possibilités.

  • Pour calmer la crise : faire diversion

Faire diversion permet souvent à l’enfant d’amener son attention sur autre chose et donc de le calmer. Vous pouvez également essayer la bouteille de retour au calme (article sur mon blog).

  • Pour calmer la crise : le rassurer

Dire à l’enfant que l’on comprend qu’il soit en colère, lui demander ce qu’il ne va pas afin de déterminer l’origine de la crise. Un contexte particulier, un changement de situation dans la vie de l’enfant peut amplifier les crises. N’hésitez pas à le rassurer, le prendre dans vos bras.

Voilà, j’espère que cela vous aidera !

Si vous avez des astuces, je suis également preneuse 😉 N’hésitez pas à les partager !

Je dois bien vous avouer que nous avons hâte que cette phase s’arrête pour retrouver un poussin qui dise « oui » de temps en temps 🙂

 

Activité : les perles d’eau

Aujourd’hui, je vous présente une activité sensorielle que nous avons faite ce matin avec Poussin et qui a eu un ENORME succès ! Il s’agit de la manipulation des perles d’eau.

Les perles d’eau sont généralement utilisées dans l’art floral pour maintenir les fleurs dans l’eau. Ce sont de petites billes de gel, vendues déshydratées. Elles sont non toxiques, inodores et biodégradables. On peut en trouver de toutes les couleurs.

Même si les perles d’eau ne représentent pas un danger immédiat, j’ai préféré rester à côté de Poussin tout au long de l’activité afin d’éviter les ingestions.

J’ai souhaité commencer avec des perles d’eau transparentes, naturelles.

Matériel et préparation : 

  • Perles d’eau (vous pouvez les trouver en jardinerie ou sur amazon par exemple)
  • 1,5 L d’eau pour un sachet de 10g
  • un saladier ou boîte hermétique
  • des récipients et accessoires (cuillère, pince…) pour transvaser

Verser un sachet de perles dans le saladier. Laisser les perles dans l’eau durant toute une nuit, elles gonfleront et deviendront translucides. Filtrer l’eau en trop.
Au fil des jours, l’eau s’évapore et les perles redeviennent plus petites, il suffit de les replonger un peu dans l’eau pour qu’elles retrouvent leur volume.

J’ai mis à disposition de Poussin une boîte rempli de perles d’eau, une grosse cuillère en plastique adaptée à la main de Poussin  ainsi que deux pots vides en verre pour qu’il puisse s’amuser à transvaser. J’ai opté pour des pots en verre afin qu’il apprenne à faire attention. Je lui ai expliqué que c’était fragile et Poussin a fait bien attention et a été précautionneux 🙂

Poussin a d’abord touché les perles avec ses mains et a adoré cette sensation d’eau sans être mouillé ! Il a également adoré transvaser avec la cuillère verte et voir les perles rebondir sur la table ou le sol ! Il était fier de lui quand il arrivait à transvaser sans faire tomber des perles, il disait « hop! » et affichait un grand sourire 🙂

Avis : 

Age de Poussin : 21 mois

Durée de l’activité : 1h

Je crois que c’est la première fois que Poussin apprécie tant une activité, il a joué plus d’une heure à toucher et transvaser les perles d’eau !

Je trouve très intéressante la manipulation des perles d’eau d’un point de vue sensoriel et moteur. En effet, c’est une matière que Poussin n’a pas l’habitude de toucher et de plus, cette activité lui permet d’exercer sa motricité fine tout en s’amusant !

Une activité que je vais lui reproposer sans hésiter avec, cette fois, des perles de toutes les couleurs. On pourra s’amuser à les trier avec une pince, les transvaser avec une cuillère etc…

Essentiel beauté : masque tissu inell {test}

Aujourd’hui, je vous dis ce que j’ai pensé du masque en tissu pour le visage Inell (marque repère de chez Leclerc).

Ce masque à usage unique, dit « sensation frâcheur », est aux extraits de concombre, de collagène et de pomme. Il est testé sous contrôle dermatologique.

Il promet d’apaiser, d’hydrater et de défatiguer les traits.

Très simple d’utilisation, il suffit de le déplier, de le laisser poser environ 10 à 20 minutes et une fois enlevé, de masser pour faire pénétrer le reste de produit. Ne pas rincer.

Avis :

Je l’ai laissé poser un peu plus de 20 minutes. J’ai massé l’excès de produit.

En effet, il tient sa promesse de « sensation fraîcheur » et ne laisse pas la peau grasse. Ma peau était hydratée, repulpée, douce et lumineuse (je m’envoie des fleurs mais bon il faut bien des fois ^^). Par contre, les traits défatigués je ne sais pas trop…

C’est un produit que je reprendrai car ma peau était quand même bien mieux après le masque.

Je vous mets une petite photo parce que le ridicule ne tue pas 😉

 

 

Mes conseils apprentissages : parler en positif

J’aimerai commencer la semaine de façon positive 🙂 Envie de positivité, de joie, de soleil (ok je m’emballe peut-être pour le soleil ! ^^)

Vous savez qu’avec Papa Cool, nous avons justement choisi l’éducation… positive ! Retrouvez notre vision de l’éducation dans mon article dédié à ce sujet sur le blog.

Aujourd’hui, je vous présente un des principes de l’éducation positive que nous utilisons au quotidien avec Poussin et qui fonctionne bien alors autant partager 😉

Il s’agit de parler de manière positive, d’exprimer les interdits de façon positive. Plutôt que dire « ne cours pas », privilégiez « marche (plus lentement) ».

Vous verrez, ça marche (en tout cas avec Poussin 🙂 ) ! Car dans l’injonction “Ne cours pas !”, un cerveau d’un jeune enfant entend avant tout le verbe courir : “cours !”. Donnez donc des consignes sur une formulation affirmative. Dites calmement ce qu’il peut faire et non ce qu’il ne peut pas faire.

En effet, grâce à de nombreuses études en psychologie positive et en neurosciences, nous savons maintenant que la forme conditionne le fond. Aussi notre cerveau comprend beaucoup mieux les messages affirmatifs et positifs que les messages exprimés sous une forme négative.

C’est un fait : le cerveau de l’enfant est immature et très fragile. Avant ses 5 ans, l’enfant n’est pas capable de contrôler « ses tempêtes émotionnelles ». Toutes les récentes recherches en neurosciences ont permis de démontrer que les adultes (parents, enseignants, professionnels de la petite enfance, etc.) qui soutiennent et encouragent leur enfant, permettent au cerveau de gagner en compétences émotionnelles et cognitives. Source : www.laurencepernoud.com 

Vous pouvez retrouver et comprendre les neurosciences affectives pour comprendre le cerveau de l’enfant notamment à travers les travaux de la chercheuse et pédiatre Catherine Gueguen.