Pour ce quatrième rendez-vous de « Poussins, graines de lecteurs », je vous proposais le thème « Les monstres » afin de se mettre dans l’ambiance d’Halloween 🎃 👹

Le thème #5 de novembre est « En route ! » 🚗🚒🚛

La sélection de Maman poule et alors

Pour les plus petits

Bonne nuit petit monstre vert de Ed Emberley aux éditions l’école des loisirs, 2013, dès 2 ans.

De page en page, on découvre Petit Monstre Vert : d’abord les yeux, puis les oreilles, la bouche… Mais voilà qu’une étoile arrive, il est temps de dire bonne nuit au Petit Monstre Vert et à chaque partie de son visage, page après page.

On prend le temps de découvrir un personnage enfantin avant de lui souhaiter bonne nuit. Un ouvrage avec des répétitions, des couleurs vives et des découpages pour apprendre les différentes parties du visage et travailler sa mémoire. Il est parfait pour le rituel du coucher 😉

Le monstre de Nathalie Laurent avec des illustrations de Soledad Bravi aux éditions l’école des loisirs, 2013, dès 2 ans.

On a tous une bouche, un nez, mais rarement deux nez. On a deux yeux, mais certainement pas trois. Alors on se demande qui est ce personnage qui a en plus, 4 bras, 6 oreilles, 10 pieds ! C’est un monstre mais quel monstre ?

Un livre parfait pour apprendre à compter tout en lisant et s’amusant !

Le gros monstre qui aimait trop lire de Lili Chartrand avec des illustrations de Rogé aux éditions Dominique et Compagnie, 2010, dès 3 ans.

À l’orée d’une fabuleuse forêt, un gros monstre découvre un jour un étrange objet. Après l’avoir reniflé et léché, il le rejette, furieux. Ça n’a aucun goût ! Pourtant, cet objet étonnant va changer sa vie…

Le disque compact a été réalisé par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport dans le cadre d’une campagne de promotion de la lecture. Un livre qui fut lauréat du Prix GG en 2006.

Comment ratatiner les monstres ? de Catherine Leblanc avec des illustrations de Roland Garrigue aux éditions P’tit Glénat, 2008, dès 4 ans.

Tu as peur des monstres qui se cachent sous ton lit ? Des petits diables à tentacules ? Des fantômes à gros sourcils et des ogres à menton velu ? Ah ah ah ah ! C’est que tu n’as pas lu Comment ratatiner les monstres !Car si tu l’avais fait, tu saurais qu’il suffit d’un peu de méthode et quelques recettes imparables pour faire décamper les pires monstres ! Avec le manuel P’tit Glénat du chasseur de monstres, c’est TOI qui va devenir la terreur des grosses bébêtes ! Un album détonnant, truffé d’astuces inédites et… MONSTRUEUSEMENT drôle !

10 petits monstres de Marion Billet aux éditions Albin Michel Jeunesse, 2010, dès 3 ans.

Ce matin, le chat-monstre de Petit Monstre a disparu. Vite, il quitte sa planète pop et file à sa recherche dans une fusée étincelante. Il parcourt le cosmos, fouille les planètes voisines et rencontre de drôles de zozos extraterrestres aux idées farfelues. Quelle aventure !

Un livre de la collection Histoires animées que je vous avais déjà présenté 😉 Un album illustré + une appli = une nouvelle façon de lire ! Avec une tablette ou un smartphone, tu peux entrer dans l’histoire, l’animer, et accompagner Bob dans son enquête cosmique…

Pour les plus grands

Max et les Maximonstres de Maurice Sendak aux éditions l’école des loisirs, 2010, dès 5 ans.

À force de faire bêtise sur bêtise dans son terrible costume de loup, Max s’est retrouvé puni et enfermé dans sa chambre. Mais pas seulement. Voilà qu’il se retrouve aussi roi d’une armée de bêtes immondes, les Maximonstres. Max le maudit les a domptés. Ils sont griffus, dentus, poilus, vivent sur une île et ne savent rien faire que des sarabandes, des fêtes horribles où il n’y a rien à manger. Max a la nostalgie de son chez-lui, des bonnes odeurs de cuisine et de l’amour de sa mère. Que faut- il faire pour rentrer ? Peut-être commencer par le désirer…

Le monstre poilu de Henriette Bichonnier avec des illustrations de Pef aux éditions l’école des loisirs, 2010, dès 6 ans.

Un monstre avec des poils partout, poils aux genoux, rêve de manger des gens, poils aux dents, mais la petite Lucile, poils au nombril, lui en fait voir de toutes les couleurs.

Une histoire pour se tordre de rire au royaume des jeux de mots et des princesses rebelles.

Titre recommandé par le Ministère de l’Éducation Nationale, pour le cycle 2 de l’école primaire. Niveau de difficulté : 2.